Black Friday : Amazon #HorsService

Vendredi 29 novembre, le comité local d’Attac a collé des affiches sur les « Lockers » d’Amazon à Montpellier, pour les mettre fictivement #HorsService.

 

 

Des dizaines d’autres actions similaires ont été organisées en France à l’occasion de la Semaine internationale de lutte contre l’impunité des multinationales.

« Les multinationales concentrent un niveau de pouvoir disproportionné et dangereux. Elles profitent sans scrupules de toutes les opportunités qui leur sont offertes pour accroître leurs profits au détriment du reste de l’humanité et de la planète. L’impunité que leur octroie le système capitaliste alimente le sentiment d’injustice sociale, fiscale, écologique et la colère populaire. Nous ne pouvons plus les laisser faire et nous devons nous libérer de leur emprise néfaste. »

Pour Raphaël Pradeau, porte-parole d’Attac France : « Tant que les États laisseront les multinationales échapper aux impôts, détruire la planète et sacrifier leurs salariés en toute impunité, les citoyen·ne·s multiplieront les actions pour mettre les multinationales hors d’état de nuire ».

En janvier 2019, Attac France et les membres de la campagne européenne « Des droits pour les peuples, des règles pour les multinationales » lançaient une pétition, qui a récolté la signature de plus de 670 000 citoyens européens à ce jour. Cette campagne dénonce la justice parallèle qui protège les entreprises multinationales et demande l’introduction de régulations les contraignant à respecter les droits humains et l’environnement.

https://stop-impunite.fr/Signez-maintenant

A ce jour, près de 3 400 traités de commerce et d’investissement protègent les intérêts des multinationales par le biais de mécanisme d’arbitrage entre investisseurs et États, alors qu’aucun texte international juridiquement contraignant ne garantit qu’elles respectent les droits humains et de l’environnement tout au long de leur chaine de production et de distribution.

Cette journée d’action vise à mettre la pression sur les pouvoirs publics afin qu’ils mettent un terme à l’impunité dont bénéficient les multinationales.

Appel urgent à soutien humanitaire pour le Rojava

Les kurdes ont payé un lourd tribu dans leur lutte contre Daesh (10.000 tués et 23 000 blessés ou mutilés). Ils ont lutté pour notre liberté. Aujourd’hui, trahis par les Etats-Unis et la coalition internationale, ne les abandonnons pas. Les habitants du Rojava, ont besoin d’une énorme vague de solidarité internationale !

Un désastre humanitaire sur place

L’aviation et l’artillerie turques ont visé sans discrimination cibles militaires et civiles faisant des centaines de morts, des milliers de blessés. 300 000 personnes ont dû fuir leurs maisons et leurs terres en se déplaçant plus au sud ou se réfugiant vers l’Irak.

Les autorités régionales kurdes accusent Ankara d’utiliser des armes de guerre non-conventionnelles, à base de phosphore blanc ou de napalm, entraînant de graves brûlures.

 

 

Récoltons 100 000 euros pour les populations du Rojava!

L’association Soleil Rouge (Roja Sor) est la seule association en France qui soit directement reliée au Croissant Rouge Kurde (Heyva Sor a Kurd) au Rojava, qui fait face aux besoins sur place. C’est à elle que seront remis vos dons. En France, nous visons un premier palier de 100 000 euros dans les jours à venir !

Les fonds récoltés couvriront l’aide aux centaines de milliers de déplacés et aux réfugiés (eau, nourriture, couverture, abris, etc) et l’achat de médicaments et de matériel médical que les équipes médicales sur place doivent acheter par leurs propres filières, à des coûts élevés. Il faut également des moyens financiers pour soutenir ces équipes humanitaires et médicales, qui sont sous pression. Et cela permettra de financer le départ d’un convoi européen d’une dizaine de professionnels (médecins, urgentistes, anesthésistes, chirurgiens, etc) spécialisés en médecine de guerre et en interventions immédiates.

Objectif 2000 euros pour Montpellier

Envoyez vos chèques à l’ordre de « Soleil rouge » à l’adresse suivante :

Centre Démocratique Kurde
16 rue de la teinturerie, 34000 Montpellier

Le Centre Démocratique Kurde et le Collectif de solidarité avec le peuple kurde se chargent de la collecte pour Montpellier et l’Hérault et transmettrons vos dons à Soleil rouge France.

Les dons sont déductibles à hauteur de 66 % de vos impôts. Il faut veiller à transmettre votre nom et prénom ainsi que votre adresse postale pour obtenir votre justificatif fiscal.

Pour plus d’information :

Association Humanitaire Soleil Rouge – Roja Sor
Email : contact (at) rojasorfrance.com
Rojava Information Center

Pétition en ligne pour stopper l’invasion turque au Rojava

Appel pour la solidarité avec le Rojava et pour stopper l’invasion turque

Le gouvernement turc d’Erdogan a déclaré unilatéralement la guerre au Rojava (Nord et Est de la Syrie). Sous le prétexte de sécuriser la frontière turque (alors qu’Erdogan a fait construire un mur infranchissable de 800 km) cette invasion met à feu et à sang toute une région à l’écart de la guerre depuis 2012.

Les combattant-e-s kurdes et arabes des « Forces Démocratiques Syriennes » ont été au premier plan de la guerre contre l’Etat islamique. Vainqueurs sur le terrain contre Daesch, les voici aujourd’hui abandonnés par la coalition internationale et écrasés par les bombes qui n’épargnent pas les populations civiles et provoquent un exode massif.

Au Rojava, cohabitent de nombreuses minorités ethniques et confessionnelles : kurdes, arabes, syriaques, arméniennes, turkmènes… qui vivent une expérimentation politique inédite, basée sur la démocratie, les assemblées locales, le féminisme, l’écologie… Ce bel exemple, est insupportable pour Erdogan. En perte de crédit dans son pays, il mise sur la guerre et le nationalisme turc pour assoir son pouvoir dictatorial.

Au-delà de molles condamnations verbales, la communauté internationale, doit arrêter par tous les moyens, une offensive militaire qui multiplie les réfugiés, renforce les djihadistes et Daesch, accroit le risque de nouveaux attentats terroristes.

Nous demandons au gouvernement français, à l’Union Européenne, à la communauté internationale, de tout mettre en oeuvre pour :

  • L’arrêt immédiat de la guerre menée par l’État turc
  • La constitution immédiate d’une zone d’exclusion aérienne protégeant le Rojava
  • La reconnaissance de « l’Administration autonome de la Syrie du Nord et de l’Est »

Collectif de solidarité avec le peuple kurde
collectifdesolidariteaveclepeuplekurde (at) lilo.org

Lien pour signer la pétition en ligne

Communiqué de presse du Collectif de solidarité avec le peuple kurde

Solidarité avec le peuple kurde
Stop Erdogan
Manifestation, film et débat

Après des années de lutte contre l’Etat Islamique, les Kurdes ainsi que les autres composantes de l’Administration autonome du Nord et de l’Est de la Syrie (AANES) sont victimes d’une nouvelle invasion turque.

Cette invasion et les bombardements turcs vont mettre à feu et à sang toute une région pacifiée, conduiront à un nouveau massacre des populations civiles et à une nouvelle vague de réfugiés vers l’Europe.

Au-delà des condamnations verbales, la communauté internationale, doit arrêter par tous les moyens, diplomatiques, économiques et militaires une opération qui fait le jeu des djihadistes, renforce Daesch, accroit le risque de nouveaux attentats terroristes, y compris sur le sol français.

Nous demandons au gouvernement français d’user de tous ses pouvoirs pour faire pression sur Erdogan et stopper les visées génocidaires de la Turquie à l’encontre des Kurdes.

Nous appelons à manifester Vendredi 11 Octobre à 19h00 au Peyrou Montpellier.

Venez vous informer et débattre de la situation des kurdes en Turquie et en Syrie, après la projection de deux films documentaires au cinéma Diagonal, le Samedi 12 Octobre à 17h40.

Kurdistan, la guerre des filles – Film documentaire de Mylène Sauloy, France, 2016, 53 minutes
Suivant depuis plus d’une décennie ces héroïnes kurdes en treillis, Mylène Sauloy est allée une nouvelle fois à leur rencontre fin 2015, et s’emploie ici à restituer pas à pas leur héritage. Jeunes recrues ou plus anciennes, ces femmes, qui luttent en première ligne contre Daech, défendent dans le même mouvement – et le même sourire -, l’égalité et la parité. Passionnant, ce documentaire en forme d’hommage montre comment une utopie salvatrice s’inscrit sur le terrain. Un féminisme vivifiant, servi par une remarquable maturité politique.

Rojava : la révolution par les femmes – Film documentaire de Mylène Sauloy, France, 2018, 28 minutes
Coincé entre la dictature syrienne qui renaît de ses cendres, la Turquie et plusieurs factions djihadistes criminelles éparses, le Rojava – rebaptisé Fédération démocratique du Nord Syrien – mène vaillamment sa révolution féministe. Au beau milieu du chaos syrien, quatre millions de Kurdes, Arabes, Syriaques et autres peuples vivent en paix dans ce territoire qui couvre un tiers du pays. Ils ont signé un « contrat social » étonnant : égalité et gestion commune paritaire, multi-ethnique et laïque, dans une région du monde secouée par les intolérances religieuses et nationalistes. Ils mettent en oeuvre une démocratie horizontale privilégiant l’écologie, là où prévalaient les dictatures et autres théocraties. Entre le Tigre et l’Euphrate, voyage dans cette autre Syrie.

La projection sera suivie d’un débat avec la réalisatrice Mylène Sauloy, animé par le Collectif de Solidarité avec le Peuple Kurde et le Centre Démocratique Kurde de Montpellier.

Appel à témoins de l’association « Solidarité partagée »

Appel à témoins de l’association loi 1901 Solidarité partagée, 778 rue de la Croix verte.

L’heure est grave, l’huissier est passé: près de 250 réfugiés, hommes, femmes et enfants, sont menacés d’expulsion des locaux réquisitionnés par l’association pour les héberger, les protéger, les accompagner et prendre soin d’eux.

250 personnes qui ont enduré de terribles épreuves avant de rejoindre Montpellier, qui ont dû fuir leur pays pour survivre, persécutées, discriminées, menacées de mort, qui ont vécu la détention et la torture en Libye, la traversée de la Méditerranée au péril de leur vie, le racisme et l’indigence en Italie, etc.

Aujourd’hui, en France, si rien n’est fait pour l’empêcher, alors ils seront jetés à la rue, livrés à la souffrance, privés de leurs droits.

Nous nous devons de les accueillir dignement. La réquisition est une nécessité. Nous ne voulons plus être complices de crimes contre l’Humanité.

Aujourd’hui, nous avons besoin de vous, de vos témoignages, avant le 15 septembre 2019, pour convaincre le juge de l’Exécution de nous accorder des délais supplémentaires.

Témoigner, c’est faire connaître la vérité, exprimer, manifester, rapporter ce que l’on sait, attester, résister, affirmer sa liberté, lutter contre le mensonge et les préjugés.

Vous pouvez également venir nous soutenir au tribunal de grande instance le 23 septembre 2019.

Le rassemblement du 23 septembre devant le TGI est annulé. La partie adverse a demandé un renvoi.

Le rassemblement aura finalement lieu devant le TGI de Montpellier (place Pierre Flotte) le lundi 4 novembre 2019 à 9h.

Communiqué de presse avant le vote de ratification du CETA devant le parlement français

Peut-on déclarer sa ville en état d’urgence climatique et voter pour des accords climaticides ?

Ce jeudi 18 juillet 2019 le conseil municipal de Montpellier a déclaré la ville en « état d’urgence climatique ». De fait, notre ville est particulièrement exposée aux conséquences du changement climatique comme le montrent les épisodes de canicule chaque année plus violents et les inondations dévastatrices.

Quels actes après les déclarations ?

Ce mardi 23 juillet, est prévu à l’Assemblée nationale le vote qui doit selon les souhaits du président Emmanuel Macron ratifier le CETA, accord de libre-échange avec le Canada. Cet accord aurait pour conséquence d’aggraver les phénomènes à l’origine du réchauffement climatique: il encourage les investissements européens dans tous les secteurs de l’économie canadienne, en particulier les plus nocifs pour le climat, comme l’exploitation du pétrole des sables bitumineux, et favorise les exportations de ce pétrole particulièrement polluant; pour preuve, le Canada se félicite d’avoir accru de 63 % ses exportations de combustibles fossiles vers l’UE pour les douze premiers mois de la mise en application provisoire de cet accord !

Un rapport commandé par le premier ministre le confirme : cet accord « ne donne pas la priorité à la protection de l’environnement ou à la santé » et on peut craindre une « harmonisation par le bas » dans ces domaines.

Patricia Miralles, conseillère municipale de Montpellier et députée LREM, peut-elle contredire à Paris les voeux qu’elle fait à Montpellier ?

Parmi les membres du conseil municipal, Patricia Miralles, également députée de la première circonscription de l’Hérault, a la possibilité de traduire en actes le voeu voté à Montpellier, en refusant de ratifier le CETA. Voter pour le CETA serait en contradiction totale avec ce voeu. Nous serons attentifs au vote de madame Miralles concernant le CETA : ce vote montrera en effet si la majorité municipale considère l’état d’urgence climatique comme une véritable nécessité d’agir, ou comme un simple discours marketing.

Le rapport de la commission d’évaluation du CETA remis au premier ministre le 8 septembre 2017

Attac Montpellier

Communiqué suite à la conférence de presse de Philippe Saurel du 11 juin 2019

A Montpellier, le 14 juin 2019

Le mardi 11 juin 2019, M. Philippe Saurel a annoncé que le nouveau stade ne se fera pas… à Cambacérès. Nous nous félicitons de ce report. Cela va nous donner du temps pour replacer le sujet du nouveau stade dans le débat public.

Cependant, les annonces de Monsieur Saurel, outre les erreurs qu’elles comportent (deux exemples: après vérification de la loi, le délai est à compter du premier jour du sixième mois précédant celui au cours duquel il doit être procédé au renouvellement général du conseil municipal; et la Métropole peut légalement organiser une Consultation Citoyenne), sont loin d’être satisfaisantes !

Cambacérès ou Odysseum, à quelques centaines de mètres près les problèmes restent les mêmes: imperméabilisation et artificialisation de terres arables, dizaines voire centaines de millions d’euros d’argent public dépensées…

Notre collectif continue d’exiger qu’une décision, avec un tel impact sur nos terres et nos finances, soit soumise au vote des citoyen.nes.

La pertinence d’un Référendum Local ou d’une Consultation Locale sur ce sujet précis demeure entière, aussi nous poursuivrons nos actions dans ce sens.

Notre pétition continue !

Signataires

AMIES, APPEL, Alternatiba Montpellier Hérault, Attac Montpellier, Eau Secours 34, FNAUT Hérault, I-Boycott, Citoyens pour le Climat, Gardiens de la Gardiole, La Carmagnole, Maguelone Gardiole, Nous Sommes, ODAM, Projet Citoyen 34, Riverains de Garosud.

Contact presse

Jean-Claude Favier, attac.montpellier (at) wanadoo.fr

Signature de la pétition en ligne

Rassemblement à l’appel du Collectif de solidarité avec le peuple kurde

Le Collectif de solidarité avec le peuple kurde dont Attac Montpellier fait partie a appelé  à un rassemblement le samedi 11 mai de 11h00 à 13h00 à l’Opéra Comédie.

Ce rassemblement avait pour objet d’alerter les montpelliérains sur les 7000 prisonniers politiques kurdes détenus en Turquie dans des conditions violant les conventions internationales, et d’exiger leur libération ainsi que la fin de l’isolement carcéral d’Abdullah Ocalan.

 

affiche sur le parvis

Turquie silence criminel, solidarité avec les grévistes de la faim Kurdes

Le Collectif montpelliérain de solidarité avec le peuple kurde organise une conférence de presse, mardi 17 mai à 17h00 au Centre démocratique Kurde, 16 rue de la Teinturerie.

En Turquie, les prisonniers politiques se comptent par dizaines de milliers.

Parmi eux plus de 7 000 militants kurdes du HDP (Parti démocratique des Peuples) sont entrés en grève de la faim depuis plusieurs semaines, ainsi que 14 kurdes à Strasbourg. La députée du HDP, Leyla Güven jeûne depuis novembre 2018.

Le Collectif fera le point sur :
• les grèves de la faim et leurs raisons,
• la situation des prisonniers politiques en Turquie et de Abdullah Ocalan, en isolement total,
• plus généralement, après la lutte contre Daech, la situation des kurdes en Turquie et au Moyen Orient.

Le collectif de solidarité prévoit un rassemblement place de la Comédie le samedi 11 mai à 11h.

Organisations soutenant le collectif

Centre démocratique Kurde Montpellier, Amis du Monde diplomatique, Attac Montpellier, La Carmagnole, Ligue des droits de l’homme Montpellier, Rencontres Marx, EELV34, Ensemble!34, NPA34, PG34, PCF34.

Contact

Conseil démocratique Kurde
— centre.d.kurde34 (at) gmail.com

Collectif montpelliérain de solidarité avec le peuple kurde
— collectifdesolidariteaveclepeuplekurde (at) lilo.org
— Delphine Petit 0618872873

 

kurdes