Les stades dans le capitalisme urbain de Montpellier

Extraits de la conférence-débat du 3 mars 2020 organisée par le Comité Local Attac Montpellier sur Un nouveau stade pour Montpellier, prochain grand projet inutile imposé ?

La conférence avec des interventions de Daniel Bartement (géographe et maître de conférences à l’université Paul Valéry Montpellier III) et de Michel Julier (porte-parole du collectif Stop Gare de la Mogère), a été illustrée par Julien Revenu, auteur de la bande dessinée Zone défensive (2019, Coll. En prise, Édition Warum).

Alors qu’il rejetait fermement l’idée de déménager le stade de la Mosson en 2014, le maire de Montpellier, Philippe Saurel, a finalement lancé en 2017 un projet de nouveau stade Louis-Nicollin dans le nouveau quartier Cambacérès entre autoroutes et voie ferrées. Attac Montpellier, avec d’autres associations, a été au début 2018 à l’initiative d’une demande de référendum d’initiative citoyenne local sur l’abandon du stade de la Mosson pour le nouveau stade Louis-Nicollin dans le quartier Cambacérès où a déjà été réalisé un autre grand projet inutile, la gare TGV Sud de France (initialement dénommée gare de la Mogère).

Communiqué suite à la conférence de presse de Philippe Saurel du 11 juin 2019

A Montpellier, le 14 juin 2019

Le mardi 11 juin 2019, M. Philippe Saurel a annoncé que le nouveau stade ne se fera pas… à Cambacérès. Nous nous félicitons de ce report. Cela va nous donner du temps pour replacer le sujet du nouveau stade dans le débat public.

Cependant, les annonces de Monsieur Saurel, outre les erreurs qu’elles comportent (deux exemples: après vérification de la loi, le délai est à compter du premier jour du sixième mois précédant celui au cours duquel il doit être procédé au renouvellement général du conseil municipal; et la Métropole peut légalement organiser une Consultation Citoyenne), sont loin d’être satisfaisantes !

Cambacérès ou Odysseum, à quelques centaines de mètres près les problèmes restent les mêmes: imperméabilisation et artificialisation de terres arables, dizaines voire centaines de millions d’euros d’argent public dépensées…

Notre collectif continue d’exiger qu’une décision, avec un tel impact sur nos terres et nos finances, soit soumise au vote des citoyen.nes.

La pertinence d’un Référendum Local ou d’une Consultation Locale sur ce sujet précis demeure entière, aussi nous poursuivrons nos actions dans ce sens.

Notre pétition continue !

Signataires

AMIES, APPEL, Alternatiba Montpellier Hérault, Attac Montpellier, Eau Secours 34, FNAUT Hérault, I-Boycott, Citoyens pour le Climat, Gardiens de la Gardiole, La Carmagnole, Maguelone Gardiole, Nous Sommes, ODAM, Projet Citoyen 34, Riverains de Garosud.

Contact presse

Jean-Claude Favier, attac.montpellier (at) wanadoo.fr

Signature de la pétition en ligne

Conférence de presse : nous payons, nous décidons !

Quel montage financier pour la réalisation du futur stade ? Ce complexe sportif avec boutiques, restaurants, hôtels, salle de spectacle et logements est-il nécessaire ? La situation géographique de ce stade est-elle acceptable ? Quelle superficie de terre arable va être sacrifiée ? Quelle quantité de béton et de bitume devra être déversée ? Ce stade répond-il à l’intérêt général ? Que devient le stade de la Paillade ? La construction d’un stade décidée sans consultation ni débat est-elle envisageable ?

Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole, doit consulter la population. La loi le permet.

Pour répondre à ces questions et à celles que vous vous posez, les 20 associations signataires du courrier au président de la métropole, resté sans réponse, ont convié la presse le mardi 2 avril 2019 à 11h00 à La Carmagnole.

 

Article Midi Libre du 3 avril 2019

 

Article Midi Libre du 9 juin 2019

Lettre au président de Montpellier Méditerranée Métropole

Cette lettre a été envoyée le 19 février 2019 à Philippe Saurel, président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Monsieur le Président de Montpellier Méditerranée Métropole,

Vous avez décidé d’engager de très importantes dépenses publiques pour la construction d’un nouveau stade à Montpellier ainsi que pour le raccordement du tramway à la gare annexe de Montpellier Sud de France. Ces projets ne figuraient pas sur votre programme, lors des dernières municipales. Depuis votre élection, ils n’ont fait l’objet d’aucun débat, d’aucune consultation populaire. Pourtant, ces décisions engagent lourdement les finances de Montpellier Méditerranée Métropole et ce pour de nombreuses années.

Aussi, vu leur ampleur et leur impact sur les politiques et le développement du territoire, il apparaît indispensable de voir ces projets soumis à la réflexion des habitant.e.s de la métropole de Montpellier qui doivent pouvoir s’exprimer et décider s’ils doivent voir le jour ou non.

Sans attendre l’instauration d’un Référendum d’Initiative Citoyen, la loi vous permet d’ores et déjà de soumettre par Référendum Local (ou Consultation Locale) à la population de la métropole la décision de réaliser ou non ces projets. L’exécutif de Montpellier Méditerranée Métropole est seul compétent pour proposer à l’assemblée délibérante l’organisation de ce référendum. Aussi, nous vous demandons de bien vouloir entamer cette procédure à l’occasion du prochain Conseil de Métropole.

Nous sommes disposés à vous rencontrer pour en discuter plus précisément et pour envisager notre participation à la préparation de ce référendum, notamment lors de la phase nécessaire de débat.

Recevez nos salutations associatives.

Associations signataires :

Alternatiba  Montpellier, AMIES, APPEL, Atelier Citoyen de Castries, Attac Montpellier, Brasserie des Idées, Cabanes du Salaison, Eau Secours 34, Figuerolles En Friche, FNAUT Montpellier, Fondation Patrick Geddes, Football du Peuple, Gardiens de la Gardiole, I-Boycott, La Carmagnole, La Cimade, Maguelone Gardiole, Méditerranée durable, ODAM,  Projet Citoyen 34, Riverains de Garosud, Tempo Si.